Une enquête de l'Institut Montaigne sur les musulmans de France fait froid dans le dos. Son constat est édifiant, le fondamentalisme progresse.

En effet, il ressort de cette enquête qu’un tiers des musulmans installés en France contestent la laïcité et considèrent qu'elle ne permet pas d'exprimer librement leur religion. Ces musulmans sont pour le port du voile intégral et considèrent que la Charia est au-dessus des lois de la République.

Je le dis clairement, La France n'est pas négociable ! C’est en ce sens que j’entends la proposition que je fais de convoquer un « divan » afin de mettre en adéquation République et Islam.

Si environ 30% des musulmans présents sur le territoire national estiment ne pas pouvoir vivre librement leur islamisme, ils peuvent quitter la France. Il ne leur sert à rien à s’entêter à rester dans un pays qui bride leur liberté de croyance.

La France doit s’engager à leur facilité le départ en expliquant que toute émigration à ce motif sera définitive.