11 août 2017

Sentinelle ? "A démonter et à repeindre..."

L’attaque de Levallois-Perret vient tirer le signal d’alarme. En effet, sans vouloir incriminer spécialement les militaires du 35ème RI, n’avons-nous pas là le danger du relâchement et de la routine que peut amener une « opération » de type Sentinelle ? Il y a fort à parier que le même départ en patrouille à Gao, par exemple, aurait été fait avec la plus grande attention … Les attaques précédentes ont toutes eu lieu alors que les militaires étaient en action, patrouille ou garde statique, et perpétrée par des individus pas ou peu... [Lire la suite]
01 juillet 2017

Macron, Oui sur la forme. Non sur le fond !

""Emmanuel Macron n'a pas derrière lui le pont d'Arcole ou le Saint Bernard, l’instauration du Droit de grève ou le Paris moderne,  l’Appel du 18 juin ou le discours de Bayeux. Il n'y a pas de prestige dans sa façon d’incarner la présidence, mais l'arrogance d'un homme qui souhaite s'imposer par l'image et les dorures sans n'avoir ni gloire passée, ni succès, ni programme à la hauteur d’une certaine France. Donc sans ce fond, cette forme n'est qu'une mascarade qui n'ira pas loin. Emmanuel Macron n'a pas la carrure pour endosser... [Lire la suite]
22 mai 2017

Le Comminges ? Euh vous avez une carte postale ?

De qui se moque-t-on ? Comment peut-on prendre à ce point les gens pour des "cons" ? Debout La France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, sur la 8eme circonscription de la Haute-Garonne a investi une candidate, Laure Gonzalez, toulousaine pour qui le Comminges, je cite : "c'est les Pyrénées, les paysages et la campagne" ... M Dupont-Aignan se vantait, un temps, d’être avec son parti le candidat des territoires. Drôles de conception des territoires que de les cantonner à une simple carte postale. La bonne toulousaine que semble... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mai 2017

Goulard, vous avez dit Goulard. Comme c’est Goulard !

Ils étaient nombreux à attendre le renouveau avec le président Macron, les militaires n’en demandaient pas tant … L’arrivée de madame Goulard, spécialiste des questions économiques et monétaires, au ministère des Armées tombe dans les rangs comme un pélot de 120 au milieu d’un poste de combat. Que vient faire l’énarque copine de Cohn-Bendit, de Wolfgang Schäuble chez les milis ? Chantre du libéralisme et du fédéralisme, Sylvie Goulard ne semble pas avoir une grande expérience du monde militaire, si ce n’est peut être la trilogie... [Lire la suite]
09 mai 2017

5 mai 2017, les encouragements du Prince !

5 mai 2017, comme chaque année nous étions nombreux aux Invalides afin de rendre hommage à l’Empereur. Toujours la même ferveur pour ce « professeur d’énergie » qui en ces temps obscurs manque cruellement à la France. Un 5 mai 2017 qui m’a permis d’échanger, une fois de plus, longuement avec S.A.I le Prince Napoléon. Un prince qui a confirmé ce que laissait transparaitre son dernier entretien dans le magazine Point de vue. Une attention plus que soutenue pour les affaires de la France, une prise de conscience du recours... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mai 2017

L'extrême a fait triompher le système.

Le verdict tant attendu est tombé dimanche soir. L’extrême a fait triompher le système. Il n’y a pas eu de surprise si ce n’est dans le score de Marine le Pen. Un score rançon de la piètre prestation de l’unique débat de l’entre-deux tours. Débat dont madame le Pen est sortie perdante sur la forme, le fond étant laissé de côté pour le plus grand bonheur de monsieur Macron. C’est à se demander si la candidate « patriote » souhaitait réellement accéder à la fonction suprême de chef de l’Etat … Emmanuel Macron aura donc... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mai 2017

"pitoyable" mais droit dans mes bottes ...

Depuis le soir du premier tour de l’élection présidentielle, France Bonapartiste, fidèle à la ligne qui a toujours été la sienne, a décidé de ne donner aucune consigne de vote pour le second tour. Cette ligne je la défends, je l’ai toujours défendu. Depuis le 28 avril et le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine le Pen les lignes ont sensiblement bougé. La décision du président de Debout La France ne change en rien mon opinion pour le second tour. Elle la renforce même. France Bonapartiste avait rompu son attache à Nicolas... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 avril 2017

Patriotes, rejoignez France Bonapartiste pour une certaine idée de la France.

Communiqué de France Bonapartiste   Cette présidentielle aura vu la disparition probable de 3 partis politique : le PS suite à un coma prolongé, le MRC et DLF suite à un suicide politique. Elle aura aussi laissé Les Républicains sérieusement malades. Nicolas Dupont Aignan, se disant « ni système », a fait l’ENA, la Préfectorale, a été membre de cabinets ministériels avant d’être élu depuis 1995 (maire, député et président de communauté d’agglomération) en ayant son épouse pour attachée parlementaire. Toute... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 avril 2017

L'affront national

Le "Front Républicain" ... Je suis étonné de ne pas voir celui-ci se constituer pour combattre l'islam politique, en demandant l'interdiction de l’UOIF par exemple. Je suis étonné de ne pas entendre celui-ci demander plus de moyen pour notre Défense. Je suis étonné de ne le voir à l'action pour protéger nos emplois. Je suis étonné de ne pas le voir prôner le patriotisme économique. Je suis étonné ... Pour moi, ceux qui tentent de s'acheter une virginité avec Macron ou qui vont à la soupe "En Marche" ne sont que l'affront national... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 avril 2017

La sensation de me retrouver en 2002.

Cette année là, avec France Bonapartiste, nous avions fait campagne aux côtés de JP Chevènement.Une belle campagne, pleine d'espoir, dans ce que nous estimions être le rassemblement des patriotes sociaux, loin du système et des extrêmes. Nous avons pris une route différente le 21 avril lorsque Jean-Pierre Chevènement a appelé à voter contre le Front National. Non pas parce que nos regards se tournaient vers Jean-Marie le Pen mais simplement parce que nous n'avions jamais voté "contre" un tel ou une telle. Nous avons toujours voté... [Lire la suite]