17 mai 2017

Goulard, vous avez dit Goulard. Comme c’est Goulard !

Ils étaient nombreux à attendre le renouveau avec le président Macron, les militaires n’en demandaient pas tant … L’arrivée de madame Goulard, spécialiste des questions économiques et monétaires, au ministère des Armées tombe dans les rangs comme un pélot de 120 au milieu d’un poste de combat. Que vient faire l’énarque copine de Cohn-Bendit, de Wolfgang Schäuble chez les milis ? Chantre du libéralisme et du fédéralisme, Sylvie Goulard ne semble pas avoir une grande expérience du monde militaire, si ce n’est peut être la trilogie... [Lire la suite]
09 mai 2017

L'extrême a fait triompher le système.

Le verdict tant attendu est tombé dimanche soir. L’extrême a fait triompher le système. Il n’y a pas eu de surprise si ce n’est dans le score de Marine le Pen. Un score rançon de la piètre prestation de l’unique débat de l’entre-deux tours. Débat dont madame le Pen est sortie perdante sur la forme, le fond étant laissé de côté pour le plus grand bonheur de monsieur Macron. C’est à se demander si la candidate « patriote » souhaitait réellement accéder à la fonction suprême de chef de l’Etat … Emmanuel Macron aura donc... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2017

L'affront national

Le "Front Républicain" ... Je suis étonné de ne pas voir celui-ci se constituer pour combattre l'islam politique, en demandant l'interdiction de l’UOIF par exemple. Je suis étonné de ne pas entendre celui-ci demander plus de moyen pour notre Défense. Je suis étonné de ne le voir à l'action pour protéger nos emplois. Je suis étonné de ne pas le voir prôner le patriotisme économique. Je suis étonné ... Pour moi, ceux qui tentent de s'acheter une virginité avec Macron ou qui vont à la soupe "En Marche" ne sont que l'affront national... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 avril 2017

La sensation de me retrouver en 2002.

Cette année là, avec France Bonapartiste, nous avions fait campagne aux côtés de JP Chevènement.Une belle campagne, pleine d'espoir, dans ce que nous estimions être le rassemblement des patriotes sociaux, loin du système et des extrêmes. Nous avons pris une route différente le 21 avril lorsque Jean-Pierre Chevènement a appelé à voter contre le Front National. Non pas parce que nos regards se tournaient vers Jean-Marie le Pen mais simplement parce que nous n'avions jamais voté "contre" un tel ou une telle. Nous avons toujours voté... [Lire la suite]