01 juillet 2017

Macron, Oui sur la forme. Non sur le fond !

""Emmanuel Macron n'a pas derrière lui le pont d'Arcole ou le Saint Bernard, l’instauration du Droit de grève ou le Paris moderne,  l’Appel du 18 juin ou le discours de Bayeux. Il n'y a pas de prestige dans sa façon d’incarner la présidence, mais l'arrogance d'un homme qui souhaite s'imposer par l'image et les dorures sans n'avoir ni gloire passée, ni succès, ni programme à la hauteur d’une certaine France. Donc sans ce fond, cette forme n'est qu'une mascarade qui n'ira pas loin. Emmanuel Macron n'a pas la carrure pour endosser... [Lire la suite]
17 mars 2017

Rien ne s'arrête.

Voilà, aujourd’hui s’achève la belle aventure de la présidentielle 2017. Je vais vous faire un aveu, dès le lancement de ma candidature je savais que les parrainages ne seraient au rendez-vous. Il aurait fallu être fou ou arrogant pour croire le contraire. Ce qui m’a importé dans cette candidature, ce n’est d’avoir un, dix, cent parrainages mais de pouvoir mettre en avant le bonapartisme que je défends avec mes amis et compagnons de France Bonapartiste. Je ne suis qu’un soldat de la cause, des valeurs, de l’image et je suis fiers... [Lire la suite]
15 janvier 2017

Macron, piège à C..

"Il court, il court le furet …" Emmanuel Macron de Berlin à Nœux-les-mines nouveau VRP de l’alliance du fric et de la presse. Toujours prêt à lacher une phrase assassine pour le Peuple. Ce peuple trop payé, ce peuple illettré et maintenant ce peuple alcoolique …Vivement qu'il vienne dans la Pyrénées nous parler du crétinisme dû au manque d'iode dans nos montagnes. Quoi que l'iode semble aussi manquer dans les salons parisiens. Macron fils spirituel de Thiers va-t-il copier son « maitre » et faire campagne en pointant du... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 novembre 2016

Place à la vraie campagne de la présidentielle 2017.

La primaire de la Droite vient de se terminer avec la victoire de François Fillon. Cette victoire marque le retour sur l’échiquier politique de la « vieille droite » orléaniste, éloignée de la question sociale, tiède concernant la souveraineté nationale. François Fillon à la tête des Républicains va permettre de finir de tordre le coup à cette fable qui faisait de la Droite l’héritière du bonapartisme.   Le Bonapartisme, ce n’est pas la droite, ce n’est pas la gauche, ce n’est pas le centre, c’est la France et tous les... [Lire la suite]
02 novembre 2016

La nation pour défendre le français, notre culture et la Francophonie.

La France, pour ne pas renoncer à être elle-même, se doit de promouvoir sa langue, ses artistes. Elle doit résister à l’uniformisation mondiale de la culture faisant que tout ce qui n’est pas anglo-saxon  est automatiquement ringard. Défendre le français, notre culture, nos arts, n’est pas un combat d’arrière garde et n’oublions pas que si la France sut rester elle-même au cours de son histoire c’est en partie à sa langue et à son rayonnement culturel qu’elle le doit. N’en déplaise autres chantres de l’abaissement du français,... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 octobre 2016

Pour une politique d’accroissement de puissance !

Dans le cadre de la mondialisation, l’économie n’est plus de la simple intendance. Elle est un outil de puissance de premier plan. Nous vivons, en effet, une véritable guerre économique qui se joue aussi bien entre les grandes puissances qu’entre les puissances régionales. La mondialisation est la, c’est un fait. Et si les tentatives unilatérales  de démondialisation seront vraisemblablement vaines, l’intérêt national ne peut lui attendre que les États coopèrent sagement entre eux dans un énième cycle de négociation... [Lire la suite]
26 octobre 2016

Aujourd'hui "Wallon", demain Résistant.

Guy Verhofstadt, chef de file des libéraux et démocrates au Parlement européen, estime que le Conseil pourrait "facilement" décider que le CETA est un accord purement européen. Cela constituerait une "très bonne décision" et un "pas en avant dans l'intégration européenne" ... L’Europe, tout du moins cette construction supra et anti nationale que nous subissons, estime pouvoir passer outre le NON Wallon à la ratification du CETA. Une fois de plus elle nous prouve qu’elle se fait sans les peuples, contre les peuples. Nulle part dans... [Lire la suite]
08 août 2016

Elus, un nettoyage en profondeur s'impose.

Réduire le nombre des élus, limiter ou interdire le cumul des mandats, ils sont quelques uns à proposer cela dans leurs programmes.Tout cela ça peut être bien mais pourquoi donc ne pas oser : *l'interdiction de se présenter à n'importe quelle élection avec casier judiciaire non vierge. *l'inéligibilité à vie pour tout élu condamné lors de son mandat et ce qu'elle que soit la faute. *la dégradation nationale à vie pour les élus condamnés pour corruption, détournement de fonds, abus de biens sociaux. Avec France Bonapartiste nous... [Lire la suite]
06 août 2016

Burkini, non merci !

France Bonapartiste condamne fermement les consignes relatives au port du « burkini » dans un parc aquatique « privatisé ». L'initiative est condamnable par son côté communautariste. Tout d'abord, cette association fait en sorte, en imposant ses moyens financiers, de se réserver l'usage d'un équipement de loisir – et donc d'exclure une partie de la population qui ne correspond pas aux critères de la communauté qu'elle prétend défendre. Ensuite, un tel événement s'apparente plus à une publicité pour une certaine forme de l'islam... [Lire la suite]