23 décembre 2016

Libre-échange, ils n'ont que ça en tête ...

L’Union Européenne est totalement folle, elle nous le prouve une fois de plus concernant l’accord de libre-échange entre le Maroc et l’Union Européenne. Cet accord, signé en 2012, était une bombe lancée contre les producteurs de fruits et légumes français mais aussi espagnols. Le Tribunal de l’UE avait annulé cet accord en décembre 2015 pour des motifs de politique internationale et nous ne pouvions que nous en féliciter. Mais c’était sans compter sur la Cour de justice européenne qui cassé la décision du Tribunal à la demande de... [Lire la suite]
02 octobre 2016

Une nouvelle politique agricole. Aujourd’hui et pour l’avenir de nos enfants

Un contrat entre agriculteurs et citoyens Les premiers garantissant la sécurité alimentaire des seconds en échange de prix rémunérateurs leur permettant de vivre de leur travail avec : Une autre PAC, basée sur la préférence nationale et communautaire et la régulation des productions et des marchés garantissant des prix couvrant les coûts de production. Une installation facilitée aux jeunes agriculteurs (conditions d’emprunts plus favorables, allongement des durées d’amortissement, etc.). Un système de retraite revu et corrigé... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 septembre 2016

Une politique offensive de la relance de la croissance, de la production et des exportations (1)

S’il convient de nous défendre, il faut, en outre, savoir être offensif et ne pas se limiter aux positions que la France possède déjà. Comment ? En relançant nos exportations, par l’élaboration d’une véritable vision stratégique sur du moyen et long terme, par le développement d’une stratégie d’influence normative internationale, par des investissements et enfin par l’innovation.   Revenir à une véritable politique industrielle et vision stratégique : La France subit une désindustrialisation massive depuis plus de 40 ans mais... [Lire la suite]
28 août 2016

Une autre politique agricole.

Il faut proposer une politique agricole en rupture avec les structures et les politiques du passé qui ont échoué. Cette nouvelle politique doit reposer sur un contrat entre agriculteurs et citoyens, les premiers garantissant la sécurité alimentaire des seconds en échange de prix rémunérateurs leur permettant de vivre de leur travail. Notre agriculture, comme celle des autres pays d’Europe et ceux en voie de développement, est victime des règles du commerce international. Cette soumission à l’OMC favorise les plus bas prix au niveau... [Lire la suite]