01 avril 2017

A Toulon, Fillon n'est pas Bonaparte

Le discours de Toulon fait par François Fillon est une forfaiture. Comment cet homme qui fut le premier ministre de Nicolas Sarkozy peut-il parler de Défense ? Faut-il lui rappeler que c'est sous son gouvernement que nos armées ont connu une véritable purge ? Faut-il lui rappeler les sacrifices budgétaires et humains qui ont été demandés ? Cet homme n'a pas levé le petit doigt quand la saignée a commencé. Cet homme n'a pas tapé du poing sur la table quand le ministère de la Défense a décidé de raser gratis. Cet homme n'a rien dit... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2017

Réponse à l'ASAF

L'Association de Soutien à l'Armée Française a adressé une lettre/questionnaire à l'ensemble des candidats à l'élection présidentielle de 2017. Les questions de Défense sont cruciales pour notre pays et il ne faut pas les galvauder. J'ai répondu aux 8 questions posées par l'association avec toute l'implication que peut avoir pour ces questions un ancien "marsouin" membre de l'Union Nationale des Combattants et de l'ASAF. Je vous livre, ci-dessous, mes réponses qui rejoingnent les propositions que j'ai déjà pu faire sur le sujet. ... [Lire la suite]
31 janvier 2017

5 sur 5 avec le général Desportes.

Le général (2s) Vincent Desportes a donné une très bonne interview, à la revue Security Business Defense Review, faisant un point clair de la situation actuelle de notre défense. Il pointe du doigt les choix malheureux effectués ces dix dernières années tant par la Droite que par la Gauche. Il indique aussi, avec précision, les décisions que devra prendre le prochain Président de la République si tant est que celui-ci ait une véritable vision stratégique pour la France. Cet entretien me conforte dans mes positions pour la France.... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 décembre 2016

Service Militaire : oui, mais ...

Le deux décembre dernier j'étais à l'antenne de Sud Radio, dans "Seul contre tous" (émission animé par l'excellent Philippe David) afin de débattre du Service Militaire. La position que j'ai défendu est la suivante : oui au retour d'un Service Militaire (universel) MAIS uniquement lorsque nos armées auront retrouvé les moyens (financiers, humains et matériels) d'assurer les missions extérieures actuelles et à venir ainsi que les missions de défense du territoire national.  Retrouvez mon intervention dans : "Seul contre tous" du... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 décembre 2016

Une véritable politique de Défense.

Si la France tient à tenir son rang dans le concert des nations (membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unis mais aussi 2ème puissance "marine" mondiale, etc ...) elle se doit de maintenir sa dissuasion nucléaire mais elle doit aussi (et surtout) faire en sorte d'avoir des forces conventionnelles à la hauteur. Notre pays doit assurer et assumer son indépendance dans un schéma simple d’alliances et non plus s’enfermer, petit à petit dans certains carcans. Pour cela, il faut un budget rehaussé significativement pour... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 novembre 2016

Une défense à la hauteur de nos ambitions.

Une France indépendante et souveraine ne peut se concevoir que si elle possède une Défense digne du rang qu’elle veut tenir  dans le concert des nations. Pour ce faire, elle doit disposer d’un appareil militaire adapté aux défis qui se présentent. Défis aux frontières, à l’intérieur de celles-ci mais aussi partout dans le monde où la France peut être emmenée à faire entendre sa voix. Partant de ce principe, il est urgent que l’effort de défense soit porté à la hauteur des besoins de la France. Depuis au moins 20 ans, l’Etat a... [Lire la suite]
15 novembre 2016

Le prix du sang ...

La Cours des comptes, dans un rapport publié le 14 novembre "Les opérations extérieures de la France", ne fait que confirmer ce que nous dénonçons depuis fort longtemps. Nos armées sont en limite de rupture et ce à tous les niveaux ! Cela est dû en premier à un budget de la défense largement en dessous du minimum vital pour un pays comme la France. Vient ensuite la gestion des effectifs avec une politique à revoir concernant le déroulement des carrières dans un former "armée de métier". A cela s'ajoute la question des matériels... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
28 septembre 2016

Une politique offensive de la relance de la croissance, de la production et des exportations (1)

S’il convient de nous défendre, il faut, en outre, savoir être offensif et ne pas se limiter aux positions que la France possède déjà. Comment ? En relançant nos exportations, par l’élaboration d’une véritable vision stratégique sur du moyen et long terme, par le développement d’une stratégie d’influence normative internationale, par des investissements et enfin par l’innovation.   Revenir à une véritable politique industrielle et vision stratégique : La France subit une désindustrialisation massive depuis plus de 40 ans mais... [Lire la suite]
18 septembre 2016

La défense c'est 3% ...

La France avec son Histoire millénaire, n’en déplaise à certains déclinologues, n’est pas devenue une « petite » nation, bien au contraire. 2ème puissance « marine » du monde, 5ème puissance économique, membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, notre pays a conservé une vision mais aussi une influence mondiale qu’elle doit au mieux conserver si ce n’est développer.    Il faut partir du principe que la défense ne peut se concevoir qu’au travers du prisme national. Je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2016

Plus Favre que Niel...*

En 1866 après la victoire de la Prusse sur l’empire Austro-hongrois, Napoléon III pris toute la mesure de la menace que représentait le royaume allemand mais aussi et surtout le politique agressive de son chancelier Bismarck. Il demanda donc qui soit étudiée immédiatement une modernisation des armées, tant effectif qu’en matériels. Le maréchal Randon, puis le maréchal Niel furent chargés de cette importante mission. Je ne rentrerai pas dans les détails de la loi, dite « Niel » qui fut défendu par le maréchal devant... [Lire la suite]