01 juillet 2017

Macron, Oui sur la forme. Non sur le fond !

""Emmanuel Macron n'a pas derrière lui le pont d'Arcole ou le Saint Bernard, l’instauration du Droit de grève ou le Paris moderne,  l’Appel du 18 juin ou le discours de Bayeux. Il n'y a pas de prestige dans sa façon d’incarner la présidence, mais l'arrogance d'un homme qui souhaite s'imposer par l'image et les dorures sans n'avoir ni gloire passée, ni succès, ni programme à la hauteur d’une certaine France. Donc sans ce fond, cette forme n'est qu'une mascarade qui n'ira pas loin. Emmanuel Macron n'a pas la carrure pour endosser... [Lire la suite]
01 février 2017

Une certaine idée de la France ...

Par Adeline Guibert, responsable projet politique extérieure David Saforcada 2017.   Le but de la politique étrangère est de défendre avant tout les intérêts de la France et de contribuer à la paix et à la stabilité internationale. Cette stabilité passe par le respect de nos valeurs humanistes, la protection des populations, la résolution des conflits et des crises et la préservation de notre planète. Notre diplomatie doit redevenir cohérente, audible et crédible. Nous ne pouvons pas nous contenter d’un rôle de suiveur.... [Lire la suite]
31 janvier 2017

5 sur 5 avec le général Desportes.

Le général (2s) Vincent Desportes a donné une très bonne interview, à la revue Security Business Defense Review, faisant un point clair de la situation actuelle de notre défense. Il pointe du doigt les choix malheureux effectués ces dix dernières années tant par la Droite que par la Gauche. Il indique aussi, avec précision, les décisions que devra prendre le prochain Président de la République si tant est que celui-ci ait une véritable vision stratégique pour la France. Cet entretien me conforte dans mes positions pour la France.... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 janvier 2017

La victoire de Tromelin.

Le gouvernement recule sur Tromelin et ne présentera pas au vote des députés le traité de cogestion avec l'île Maurice. C'est une victoire pour la souveraineté mais celle-ci ne doit nous faire baisser la garde. Que des gouvernements aient eu l'idée de négocier un tel traité en dit long sur l'esprit (anti) national qui habite certains de nos politiques.  Aujourd'hui Tromelin a été visée, demain à qui le tour ? Avec France Bonapartiste nous nous opposerons, toujours et encore, à toute cession d'un seul km2 du territoire... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 janvier 2017

Appel à tous les deputés, votre devoir est de garantir la souveraineté nationale !

Mesdames et Messieurs les députés, Le mercredi 18 janvier prochain, vous serez amené à examiner un projet  de loi  "autorisant l'approbation de l'accord-cadre entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République de Maurice sur la cogestion économique, scientifique et environnementale relative à l'île de Tromelin et à ses espaces maritimes environnants". Cette co-gestion ne cache qu’un futur abandon de la souveraineté française sur cette île. Notre pays peut gérer seule la zone économique... [Lire la suite]
27 octobre 2016

Pour une politique d’accroissement de puissance !

Dans le cadre de la mondialisation, l’économie n’est plus de la simple intendance. Elle est un outil de puissance de premier plan. Nous vivons, en effet, une véritable guerre économique qui se joue aussi bien entre les grandes puissances qu’entre les puissances régionales. La mondialisation est la, c’est un fait. Et si les tentatives unilatérales  de démondialisation seront vraisemblablement vaines, l’intérêt national ne peut lui attendre que les États coopèrent sagement entre eux dans un énième cycle de négociation... [Lire la suite]
14 juillet 2016

France sur mer, suite ...

« France sur mer » est une réalité il suffit de ce pencher sur les faits pour se rendre compte des atouts dont nous disposons. Si la  mer est le nouveau terrain de jeu des puissances mondiales, l’eau y sera pour elles problème des jours à venir (le PNUD veut que chaque citoyen de la planète dispose de 20 litres d'eau par jour, ce qui représente  entre 100 et 150 milliards d'investissements par an.). Apporter de l'eau à tous est réalisable à condition de pouvoir transformer l'eau salée en eau douce. La France et... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 juin 2016

Angleterre, la fin d'un bail ...

51,9% des habitants du Royaume Unis ont décidé de dire au-revoir à une Europe que leur royaume n’avait jamais réellement intégré. A titre personnel, je me réjouis du résultat de ce vote. D’un côté parce qu’il va faire prendre conscience que la construction européenne, proposée par l’UE, n’est pas inéluctable, que l’on peut quitter cette construction si on le décide. D’un autre côté parce que l’Angleterre n’a jamais su où été sa place entre les Etats-Unis, le Commonwealth et l’Union Européenne. Il va d’ailleurs être intéressant de... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 avril 2016

La nation, c'est aussi "France sur mer"

Le contrat que vient de passer la DCNS avec l'Australie doit aussi nous servir à ouvrir les yeux sur la France du grand large. Si notre pays est en mesure de vendre des équipements marins, aujourd'hui des sous-marins à l'Australie, hier des "Mistral" à la Russie (même avec le couac qui a suivi), c'est parce qu'il a une histoire marine, une histoire maritime. Cette histoire, elle se construit encore aujourd'hui et la construction navale, civile et militaire n'en est qu'une infime partie. Notre pays doit prendre conscience de sa force... [Lire la suite]
Posté par david saforcada à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,